Goodies & liens, Motorola, fonds d'écran...
La parole à...
Le visuel: Cinema, animation, nostalgie
Musique
Forum de discussion
Jeux videos
En savoir plus sur Darky, Ancolie, Yumi...
Retour à l'accueil
le plus gros préjugé qu'il puisse exister envers les jeux videos est qu'ils abrutissent nos chères petites têtes blondes.
Quand on compare le premier jeu video (Pong)aux jeux d'aujourd'hui, il est vrai que cela n'a plus rien de comparable.
L'industrie vidéoludique est aujourd'hui une des plus importantes, et cela grâce au "boom" qu'a généré Sony en
lançant la Playstation.
Avant elle, plusieurs ères se sont succédées, avec toujours une petite concurrence: le Spectrum, le TO7,L'Amstrad et le
Commodore, l'Amiga et l'Atari ST, la NES et la Master System, la Super Nes et la Megadrive, la N64 la playstation et la
Saturn, et enfin l'ère actuelle: la playsation 2, la Xbox et la Gamecube.



Bien sûr, d'autres consoles ont aussi vu le jour, mais ont soit eu un destin funeste (Jaguar, ), soit étaient
réservées aux inconditionnels (Neo Geo jamais distribuée officiellement en France, jeux aux prix prohibitifs)et
d'autres méconnues (PC Engine).
Certains regrettent la nouvelle ère qu'a lancé Sony avec la Playstation, prétextant que les jeux sortent de façon industrielle, et
ne possèdent plus la "force" des anciens titres. Il y a du vrai, mais il ne faut pas totalement noircir le tableau. le succès d'une
console ne dépend pas de sa puissance, mais de sa ludothèque. Et à ce niveau, la Playsation, comme la Super Nintendo à
l'époque, possède un catalogue de choix.

Sony est parti du principe qu'il fallait changer l'image de la console, et cibler large. Les adultes étaient maintenant des
clients potentiels, et non plus les adolescents. Et forcement les jeux suivirent, d'autant plus que la console de Sony excellait
dans le traitement en 3D pur, alors que toutes les autres proposaient de la 2D ou simili 3D, et permettaient donc un
réalisme plus accru. Fini les images pixellisée, place au réalisme. Bien entendu, dans l'inconscient collectif, les jeux étaient
toujours réservés au plus jeunes, et les parents ne se souciaient guere de ce que leur progéniture achetait, jusqu'à ce
qu'elles constatent qu'il était question de meurtre, de racket, alors qu'il bien stipulé sur la boîte que ce produit ne convient
pas à un mineur (exemple: GTA3, the Getaway, Resident Evil, Silent Hill, Postal 2, Max payne,Soldier of Fortune,
Hitman,Return to Castle Wolfenstein, etc...).
De son côté, le PC a mené son bonhomme de chemin. Avant très limité pour le jeu (qui se rappelle des graphismes en
CGA?), il est devenu aujourd'hui une valeur sûre, et mène aussi la gueguerre aux consoleux. Il est vrai que jouer sur PC
s'avère parfois du masochisme, tant la configuration de la machine doit correspondre aux exigences du logiciel, et demande
parfois des connaissances informatiques.
Alors les jeux vidéos sont-ils un danger pour revenir à nos moutons? Et bien non (forcément vous avez la réponse d'un
hardcore gamer ^^).
Si les recommandations sont prises à la lettre (public visé, faire des pauses toutes les 2 heures, ne pas jouer trop près de
l'écran), le jeu ne comporte aucun risque, enfin presque, car le plus gros problème vient de l'interface entre le siège et
l'écran, j'ai nommé "le joueur".
Si beaucoup font la différence entre le monde virtuel et le monde réel, très peu (je précise bien très peu), ont du mal à
discerner la frontière, et répercutent parfois les mêmes mouvements qu'ils ont réalisé dans un jeu dans la vraie vie. Cela
peut aller de conduire comme un dératé à la Ridge Racer, jusqu'au massacre collectif comme dans Doom.
Il faut savoir que, comme cité précédemment, les ludothèque de chaque support sont assez étoffées pour trouver le jeu
idéal, pas violent pour un poil, et très attractif (Space Channel 5, Paparra the rapper, Mario, etc...). Et même les nouveaux
jeux dits "d'infiltration", vous proposent (voire vous imposent)de ne tuer personne durant la partie (Metal gear Solid 2,Syphon
Filter, Splinter Cell).
Autre point positif pour les jeux video, ils apportent des réflexes, de l'assurance, permettent de faire des connaissances,
d'affronter des amis en réseau ou sur le même écran, sont un exutoire au stress, et comme on dit si bien "le temps qu'on
passe devant un jeu vidéo est du temps en moins à glander dehors".

Gryzor
Rick
Dangerous

Gunfright
Skweek
Final Fight
Street
Fighter 2

DOOM
Resident
Evil 2

Final
Fantasy 7

Tomb
Raider 2

Project IGI
Return to
castle
Wolfenstein

No one
lives forever

Devil May Cry
Splinter Cell
LES MUST PLAY!!
Barbarian
Catégorie FPS
Catégorie Infiltration
Catégorie Survival Horror
Tomb Raider
Catégorie Infiltration
Catégorie FPS
Catégorie FPS
Catégorie Infiltration
Catégorie Survival Horror
Tomb Raider
Catégorie Infiltration
Catégorie FPS