DarkWolf Lair Index du Forum
DarkWolf Lair
L'antre du loup
 
DarkWolf Lair Index du ForumFAQRechercherS'enregistrerConnexion

:: PROMARE ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
DarkWolf
Site Admin


Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 3253
Localisation: Geekland

MessagePosté le: Mer Oct 14, 2020 12:51 pm    Sujet du message: PROMARE Répondre en citant

Pic



SYNOPSIS : Une énorme tempête de feu a dévasté la moitié des villes du monde, affaiblissant les hommes et donnant naissance à des mutants capables de manier le feu, les Burnish. 30 ans plus tard, un groupe de mutants terroristes, appelés les Mad Burnish, menacent de détruire de nouveau la Terre. Le seul rempart de l’humanité ? La Burning Rescue, une équipe de pompiers d’un nouveau genre. Galo Thymos et son équipe vont tout faire pour arrêter les Mad Burnish.

AVIS : On reconnait les très bons films quand ils arrivent à vous captiver tout du long.

Promare, avec son design, et sa bande-annonce, ça ne donnait pas trop envie à la base, malgré les critiques dithyrambiques.

Un film d'animation un peu hors normes visuellement, du studio Trigger, dans le pur style de "Gurren Lagann", qui était une très bonne surprise.

Et les a priori font qu'on se méfie, jusqu'au lancement du film...

Et là grosse grosse claque : certes, l'animation est exagérée, casse les conventions, comme le respect des dimensions et de l'échelle, mais bon sang, quel rythme!

Une longue introduction qui vous permettra de vous familiariser avec l'univers de "Promare", et de ses personnages hauts en couleur, tous ayant droit à leu petite présentation.

Ca fonce à 100 à l'heure, c'est frénétique, et tout cela sur le simple fait que des pompiers du futur viennent éteindre un incendie provoqué par un groupe terroriste, les Burnish.

On découvre alors les deux personnages principaux de l'histoire, avec Galo en premier, une crème de personnage, dans le pur style d'un certain Goku : grande gueule, acharné, rebelle et doté d'un charisme de dingue. On tombe ite amoureux de ce personnage, de ses répliques, de sa folie, de son franc parlé.

Face à lui, Lio, chef des Burnishs, un autre rebelle, avec lui aussi ses propres convictions.

Leurs échanges seront étonnants, mais ce ne sera pas le seul point fort du film.

Car "Promare" narre l'histoire antédiluvienne d'un peuple martyrisé qui souhaite se faire écouter. Ok, on connait la musique, mais ici, on se laisse facilement prendre au jeu, tant l'énergie véhiculée pour nous faire adhérer au propos est conséquente.

Certains trouveront cela trop cliché, mais combien de films, de grands films, ont exploité ce fait, qui encore aujourd'hui tiraille des peuples, des gens, des minorités.

Hiroyuki Imaishi, génial réalisateur de ce film, sait absolument comment gérer son navire, et propose durant une heure cinquante de l'action hors normes bien évidemment, mais aussi de belles leçons de morale et de bienveillance. Entendre la force impétueuse de Galo prêt à sauver tout le monde, que toute vie compte, ça fait "chaud au cœur"!

Mais la force d'une oeuvre du 7ème art, c'est de proposer de l'image ET du son. Des années en arrière, "Hitcher" m'avait foutu ma première claque visuelle ET auditive : une alchimie parfaite entre une image maîtrisée et un score l'enrobant dans son plus bel écrin.

Et bien ici, "Promare" renoue avec ce sentiment très rare. La bande-son, dirigée par un autre Hiroyuki (Sawano), connu pour son magistral travail sur "L'attaque des Titans", est une pure merveille. Certes, la patte Sawano est flagrante si on connaît son travail sur "Shingeki No Kiyojin", mais là...

D'entrée, un son métallique, nerveux, à la frontière de l'indus et de la techno, une pépite qui vous fout la patate direct...

Et ce ne sera que le début! Après avoir entendu "Inferno", difficile de ne pas faire tourner ce titre en boucle pendant des jours et des jours, un hymne fondateur, bourré à la gueule de feelgood feelings.

Dernière cerise sur le gâteau : le doublage français. Une petite pépite, avec des voix ultra-convaincantes, une excellente direction d'acteurs/doubleurs. On applaudit et on s'incline!

"Promare" s'affranchit de nombreuses conventions, car vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Fédérateur à plusieurs reprises, le film est une sorte d'immense message d'amour fraternel, et bien au delà, sa morale ne pouvant que nous donner chaud au cœur...Normal pour un film sur des pompiers

18.5/20
_________________
Cogito Lycanthropus ergo sum Lycanthropus.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine Toutes les heures sont au format GMT - 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com