DarkWolf Lair Index du Forum
DarkWolf Lair
L'antre du loup
 
DarkWolf Lair Index du ForumFAQRechercherS'enregistrerConnexion

:: PUPILLE ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
DarkWolf
Site Admin


Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 3253
Localisation: Geekland

MessagePosté le: Mar Sep 15, 2020 12:34 pm    Sujet du message: PUPILLE Répondre en citant

Pic



SYNOPSIS : Théo est remis à l'adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C'est un accouchement sous X. La mère à deux mois pour revenir sur sa décision...ou pas. Les services de l'aide sociale à l'enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s'occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d'incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s'appelle Alice et cela fait dix ans qu'elle se bat pour avoir un enfant. PUPILLE est l'histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois.

AVIS : Difficile d'être objectif sur "Pupille" quand on est soit-même impliqué, mais la force du film est sans nul doute sa prouesse à lever le voile sur le destin peu connu de centaines d'enfants, victimes de l'abandon.

Le film de Jeanne Herry s'efforce donc de montrer, durant 1h48, les différentes phases, de l'abandon du nouveau né, à l'adoption après le délai imposé de rétractation de la mère biologique.

Toutes ces phases vont être l'occasion d'en apprendre plus sur le processus, sur les différents intervenants.

C'est comme cela qu'on fait la connaissance de la mère, du pourquoi de son choix, du rôle de l'assistance sociale, à l'éducatrice spécialisée (Sandrine Kiberlain, à la famille d'accueil en charge de l'enfant le temps qu'une famille lui soit trouvé (Gilles Lellouche), et enfin la mère adoptive (Élodie Bouchez).

Toutes ces phases, ces moments, sont racontés avec justesse, avec réalisme, et sont saupoudrées d'une critique sociale, sur des choix à faire.

Car en gros, le film relate les choix de la vie : celui de vouloir devenir parent, de rester avec sa femme malgré une attirance dévoilée, et bien évidemment de ne pas garder son enfant...

La justesse de la narration, le jeu des acteurs (Kiberlain, Bouchez et Lellouche au top, ils ont tous été nominés aux Césars pour leur rôle dans ce film) fait qu'on se retrouve avec des moments suspendus, où on ne sait pas si on doit rire, ou pleurer.

C'est un film troublant, émouvant, poignant. De plus, il permet à des personnes concernées par le sujet de savoir qu'ils ont, sans encore le savoir, un mot ou un souvenir de leurs parents biologiques.

17/20
_________________
Cogito Lycanthropus ergo sum Lycanthropus.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine Toutes les heures sont au format GMT - 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com