DarkWolf Lair Index du Forum
DarkWolf Lair
L'antre du loup
 
DarkWolf Lair Index du ForumFAQRechercherS'enregistrerConnexion

:: DUNKERQUE ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
DarkWolf
Site Admin


Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 2805
Localisation: Geekland

MessagePosté le: Mar Oct 02, 2018 11:53 am    Sujet du message: DUNKERQUE Répondre en citant

Pic



SYNOPSIS : Le récit de la fameuse évacuation des troupes alliées de Dunkerque en mai 1940.

AVIS : Qui dit Christopher Nolan, dit grand moment de cinéma. C'est encore le cas ici, avec ce "Dunkerque" massif, une vraie locomotive de maîtrise envoyée à toute vapeur.

On se souvient des frasques de sa bande-annonce et de son aspect comique, un acteur amusé lors d'un bombardement faisant un peu tâche.

On oublie cela, car durant 105 minutes, c'est de la haute voltige, où image et son se synchronisent à merveille pour nous scotcher à notre siège.

Nolan ne s'ennuie pas trop avec le scénario, tenant ici à l'essentiel : les troupes britanniques tentant de rejoindre leur pays depuis Dunkerque, acculés par les allemands.

On nous relate ici comment des civils anglo-saxons ont pris leurs petits bateaux pour traverser la Manche, et récupérer leurs homologues, sous des pluies d'obus et de tirs ennemis.

Nolan articule son propos selon plusieurs points de vue : celui de jeunes recrues tentant le tout pour le tout pour embarquer à bord d'un bateau, celui d'un marin britannique parti avec deux ados pour ramener des troupes au bercail, et enfin un pilote de Spitfire, vrai as du manche, parti pour descendre le maximum de bombardiers et avions de chasse ennemis.

La reconstitution est étonnante, et Nolan en profite pour filmer généralement en plan large, donnant de l'amplitude à son récit. On reste bouche bée devant la qualité des images, devant ces destroyers croisant de simples petits bateaux. Idem pour les combats aériens, de vrais ballets à l'issue fatale.

Ce qui étonne par contre, c'est le format d'image, qui varie en fonction des scènes. Cela étonne un peu à la base, mais il semble que cela soit coutume chez Nolan. Par contre, sa énième collaboration avec Zimmer fait encore une fois mouche. Si le score de "Interstellar" était magnifique, celui de "Dunkerque" est énorme, et se lie à merveille aux scènes de combat, avec ce petit tintement rappelant le balancier d'une montre.

Niveau casting, il est clair que le film ne s'embête pas à énumérer pléthore de têtes connues. On peut tout de même citer Tom Hardy comme pilote émérite, ou encore Cillian Murphy et Kenneth Branagh.

"Dunkerque" est avant tout un film grand spectacle, comme un documentaire live vous assenant son récit de mille feux, sans répit. La gestuelle des personnages et leurs réactions en disent plus que n'importe quel dialogue, à les voir scruter le ciel à la recherche d'un avion ennemi.
Un film colossal, qui appuie le statut de Nolan en tant que grand réalisateur.

15.5/20
_________________
Cogito Lycanthropus ergo sum Lycanthropus.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine Toutes les heures sont au format GMT - 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com