DarkWolf Lair Index du Forum
DarkWolf Lair
L'antre du loup
 
DarkWolf Lair Index du ForumFAQRechercherS'enregistrerConnexion

:: TRAQUE A BOSTON (PATRIOTS DAY) ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
DarkWolf
Site Admin


Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 2924
Localisation: Geekland

MessagePosté le: Lun Oct 16, 2017 8:42 am    Sujet du message: TRAQUE A BOSTON (PATRIOTS DAY) Répondre en citant

Pic



SYNOPSIS : Alors que la ville de Boston est sous le choc de multiples explosions, le sergent de police Tommy Saunders rejoint les enquêteurs sur le terrain dans une course contre la montre pour traquer et arrêter les auteurs avant qu'ils ne frappent à nouveau. Croisant les parcours de l'agent spécial Richard Deslauriers, du commissaire Ed Davis, du sergent Jeffrey Pugliese et de l'infirmière Carol Saunders, ce récit sans concession évoque la chasse à l'homme la plus complexe jamais mise en œuvre par la police américaine – et rend un vibrant hommage aux héros du quotidien.

AVIS : C'est impressionnant cette façon dont les américains s’approprient leurs propres tragédies pour en faire des films débordant de bonne morale, de patriotisme. Inconcevable pour nous d'imaginer la sortie d'un film sur les tragiques attentats perpétrés en France, mais outre-Atlantique, ceci est devenu une petite coutume.

Se basant donc sur les tragiques événements ayant eu lieu à Boston en 2013, "Traque à Boston" revient donc sur la chronologie des faits, et commence comme certains films, en nous montrant différents protagonistes liés à l'intrigue, avant (et bien évidemment pendant) les faits.
C'est ainsi que que nous faisons la connaissance de cet inspecteur de police au franc parlé, de ce jeune étudiant chinois, d'un jeune policier amoureux d'un fille bossant au MIT, d'un sergent de police adepte de sa petite routine quotidienne, et bien sûr des deux terroristes, venus déposer les bombes lors du marathon.

Peter Berg, capable du meilleur ("Du sang et des larmes"à comme du pire ("Battleship") retrouve son chouchou Mark Walhberg, à qui il confie le rôle principal. L'acteur fait ici preuve d'une certaine sincérité dans son jeu, même si parfois certains de ses gestes ou répliques donnent dans l'humour malvenu. Mais quand il s'agit de nous montrer un homme désemparé, vidé, tétanisé, il le fait bien (cf son regard dans la seconde partie du film).

Et face à lui, de vrais tueurs de rôles, des acteurs au charisme dégoulinant, comme Kevin Bacon, John Goodman ou J.K. Simmons. Tous apportent à leur façon une densité à l'intrigue, notamment Goodman et ses emportées "lyriques" (et mention au doublage français d'excellente qualité).

Suite à la présentation de ce petit monde, vient bien évidemment la tragédie, reconstituée dans les moindres détails (et dont à priori des extraits du vrai attentat seraient greffés à la fiction, comme les témoignages des journaux télévisés). Glacial. On a certes maintenant l'habitude de ce genre d'images avec les faits récents, il en reste néanmoins que ces événements vous glacent à chaque fois le sang, entre les corps gisant sur le sol, et cette motivation sans faille de personnes prêtes à tout pour commettre l'irréparable.

C'est alors qu'arrive la troisième et dernière phase, une traque implacable, face aux deux ennemis jurés de la nation à cet instant. Certes scénarisé, cette partie, après le choc de la précédente, nous entraîne dans un suspens non-stop, une chasse à l'homme impitoyable, où les deux partis font preuve d'ingéniosité pour arriver à leur fin.

Et cela monte bien évidemment crescendo, avec ce final un peu trop explosif, livré comme un feu d'artifice exutoire pour le peuple américain.
On ne peut pas trop leur en vouloir, c'est un peu la marque de fabrique des U.S.A. de recycler leurs drames pour en faire des œuvres "ludiques". Ici, cela fonctionne. On sent même une certaine retenue quant au regard posé sur les deux jeunes terroristes, et la fin, avec les interventions des vrais acteurs de cette tragédie, à de quoi émouvoir, mais aussi faire grincer les dents, avec des patriotes dans l'âme, dont le fanatisme pour leur pays n'est pas loin de ceux des terroristes pour leur idéologie.

16.5/20
_________________
Cogito Lycanthropus ergo sum Lycanthropus.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine Toutes les heures sont au format GMT - 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com