DarkWolf Lair Index du Forum
DarkWolf Lair
L'antre du loup
 
DarkWolf Lair Index du ForumFAQRechercherS'enregistrerConnexion

:: GET OUT ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
DarkWolf
Site Admin


Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 3253
Localisation: Geekland

MessagePosté le: Lun Juin 19, 2017 8:26 am    Sujet du message: GET OUT Répondre en citant

Pic



SYNOPSIS : Couple mixte, Chris et sa petite amie Rose filent le parfait amour. Le moment est donc venu de rencontrer la belle famille, Missy et Dean lors d’un week-end sur leur domaine dans le nord de l’État. Chris commence par penser que l’atmosphère tendue est liée à leur différence de couleur de peau, mais très vite une série d’incidents de plus en plus inquiétants lui permet de découvrir l’inimaginable.

AVIS : Gros carton plébiscité par le public et la presse, "Get Out" est donc la petite bombe de 2017.

Bien évidemment, le film s'axe sur le racisme, et plus précisément sur le relents coloniaux, du temps où la population afro était utilisée comme esclaves, ou encore l'hégémonie des WASP.

Or le contexte du film est actuel, de nos jours. Et cela se présente comme un jeune couple mixte, avec cette jeune femme insistant pour présenter son petit ami black à ses parents.

Comme le veut si bien la coutume, l'intensité dramatique monte crescendo. Chris un peu déstabilisé et désappointé du fait de rencontrer ses beaux parents blancs, avec de nombreux à priori, et il va se rendre compte que sous les apparences gentilles de cette famille modèle, se cache un terrible secret.

Et comme lui, on se sent rapidement mal à l'aise. Comme lui, on sent qu'on a franchi une sorte de barrière, un saut dans une autre dimension, ou dans une autre époque. Comme lui, on sent que ça sent pas bon, que quelque chose se trame.

Et si le début use de quelques Jump Scares pour nous faire tressaillir, on se dit que ces derniers ne sont pas vraiment nécessaires, tant l'ambiance, mais aussi certains personnages, sont irréprochables dans le fait de distiller une ambiance malsaine, de communiquer l'angoisse.

Et donc, au fur et à mesure, le malaise s’amplifie. Jusqu'au moment où, lors d'une partie de bingo, le doute est levé. A partir de là, le film amorce une descente aux enfers, brutale, et encore plus malsaine.

Mais il ne faut pas croire que tout aussi malsain qu'il est, "Get Out" n'est est pas jouissif. Contrairement à un "Funny Games" s'empêchant toute note d'humour, le film de Jordan Peele s'autorise quelques sursauts comiques, qui, sans discréditer le propos, amènent un peu de légèreté.

Il convient de saluer le travail impeccable des acteurs, et notamment de Daniel Kaluuya, investi dans son rôle. Ce dernier est un véritable conducteur à sentiments, qu'il nous communique de la plus simple façon, sans le moindre surjeu.

Mais là où "Get Out" enfonce encore le clou, c'est dans sa réalisation. D'apparence sobre, Peele s'amuse à nous envoyer des plans totalement barrés (et aussi magnifiques), comme durant l'hypnose. Il utilise d'ailleurs à bon escient le quatrième mur, une façon très directe de comprendre ce que ressent Chris. L'écriture du film en lui-même est ingénieuse, et on se surprend alors à la toute fin à recomposer toutes les pièces du puzzle, pour se rendre compte que tout est limpide, sans faute d'accord ni incohérence.

Dernier point, la musique. Plutôt sobre, le score composé par Michael Abels explose nos oreilles, nous file les poils comme c'est pas possible avec l'étonnant "Sikiliza Kwa Wahenga", une petite bombe totalement en adéquation avec le film :

https://www.youtube.com/watch?v=gKQsgYGUJF4

"Get Out" est une véritable pépite, un film qui fait du bien à l'industrie actuelle. On retrouve le charme de certains épisodes de "la quatrième dimension", surtout ce cynisme si spécifique de certains épisodes, voire de certains films comme "Society". Car il faut l'avouer, le dénouement de l'histoire, sans spoiler, nous emmène dans des dimensions peu communes. ce qui laisse présager le meilleur pour le prochain film de Peele, axé une nouvelle fois sur le racisme...et Lovecraft.

18/20
_________________
Cogito Lycanthropus ergo sum Lycanthropus.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine Toutes les heures sont au format GMT - 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com