DarkWolf Lair Index du Forum
DarkWolf Lair
L'antre du loup
 
DarkWolf Lair Index du ForumFAQRechercherS'enregistrerConnexion

:: THE CONJURING 2 : LE CAS ENFIELD ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
DarkWolf
Site Admin


Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 2344
Localisation: Geekland

MessagePosté le: Jeu Nov 03, 2016 9:49 am    Sujet du message: THE CONJURING 2 : LE CAS ENFIELD Répondre en citant

Pic



SYNOPSIS : Une nouvelle histoire vraie issue des dossiers d’Ed et Lorraine Warren : l’une de leurs enquêtes les plus traumatisantes.
Lorraine et Ed Warren se rendent dans le nord de Londres pour venir en aide à une mère qui élève seule ses quatre enfants dans une maison hantée par des esprits maléfiques. Il s'agira d'une de leurs enquêtes paranormales les plus terrifiantes…

AVIS : James Wan jura de prendre sa retraite concernant les films d'horreur, mais on se demande qui pourrait actuellement lui succéder pour nous foutre les pétoches à un tel niveau.

Le premier The Conjuring était déjà maîtrisé d'un bout à l'autre, et Wan reprend les mêmes ingrédients.

Il se base cette fois sur une autre histoire vraie (ou plutôt vécue), le fameux cas d'Enfield, dont on a tous entendu parler via ces photos d'ados en lévitation.

Bien évidemment, l'ensemble est une nouvelle fois scénarisée, montée de toute part pour un seul objectif, nous faire peur.

Et si on peut reprocher à Wan d'utiliser la même recette (un vieux flippant, des balançoires ou rocking chair bougeant seuls), on apprécie le fait qu'il arrive encore à nous étonner. Il contourne de nouveau les codes du genre, joue avec nos peurs primales (celle du noir, de l'inconnu) et use de la suggestion concernant ce qui est sans nul doute l'icône terrifiante du moment, à savoir la nonne démoniaque Valak.

Les caméras sont une nouvelle fois sollicitées pour des ballets chorégraphiés avec minutie, le tout noyé dans une photographie digne de jouer avec les zones d'ombre, et de communiquer un malaise, entre vétusté et fouillis affiché à l'écran.

Niveau casting, Vera Farmiga et Patrick Wilson rempilent dans les rôles des deux chasseurs de fantômes ayant réellement existé. De nouveau, ils arrivent à nous communiquer des émotions, à partager leurs peurs, un des moteurs alimentant la nôtre.

Pas étonnant alors qu'on soit alors durant 90% du film sur nos aguets, le peur étant distillée tout le long avec très peu de temps morts, et des présences pouvant frapper à tout moment.

Digne suite de l'excellent "The Conjuring", le cas Enfield confirme la suprématie de Wan dans le domaine. par contre, saura-t'il être aussi inventif si un troisième volet est annoncé?

16/20
_________________
Cogito Lycanthropus ergo sum Lycanthropus.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine Toutes les heures sont au format GMT - 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com