DarkWolf Lair Index du Forum
DarkWolf Lair
L'antre du loup
 
DarkWolf Lair Index du ForumFAQRechercherS'enregistrerConnexion

:: Critiques en vrac (MAI 2015) ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
DarkWolf
Site Admin


Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 2860
Localisation: Geekland

MessagePosté le: Lun Mai 04, 2015 12:20 pm    Sujet du message: Critiques en vrac (MAI 2015) Répondre en citant

Brefs avis sur les films vus en mai. Un clic sur l'affiche renvoie à la fiche détaillée du film et à son synopsis.


YOUNG ADULT : C'est pas évident de faire ressentir de la pitié pour un personnage, et pourtant "Young Adult" y parvient aisément. Charlize Theron est impeccable dans son rôle de femme capricieuse restée bloquée sur le passé, prête à tout pour retrouver son amour de jeunesse après avoir su qu'il devenait papa. Si on adhère au postulat de base, on ne voit pas le temps passer, on ressent de l'empathie pour le personnage de l'écrivain sur le début de la fin de sa carrière, de son caractère excentrique, et fort heureusement de son aptitude à changer. Un film très intéressant.

13.5/20
_____________________________________________________

MON POTE : Un très beau film, sur l'amitié improbable entre deux hommes que tout sépare, hormis une passion commune pour l'automobile. Avec une musique signée Calogero, on s'attendait à un pathos dramatique, mais finalement, si le film tente à plusieurs reprises de nous faire croire à une échéance dramatique, il en ressort tout autre chose, une belle leçon d'amitié (même si la morale est un peu discutable concernant une scène). Le tandem joué par Magimel/Baer fonctionne en tout cas à merveille, l'un nivelant l'autre par le haut pour en tirer le meilleur.

16/20
_____________________________________________________

20 ANS D'ÉCART : Après quelques succès d'estime dans des comédies françaises, Virginie Efira continue sur cette voie, mais hélas le résultat n'est pas vraiment folichon. Sur cette histoire de MILF carriériste, on découvre le jeune talent Pierre Niney (de la Comédie Française), jeune ado exploité contre son grès. Histoire rabâchée, gags éculés, on s'amuse guère (sauf au détour d'une scène au comique plus visuel que verbal).

07/20
_____________________________________________________

HATCHET 3 : pas fan des deux premiers volets, cette seconde suite réussit quand même à garder le spectateur en émoi, surtout celui féru de gore bien saignant. Ne cherchez aucune logique, aucun scénario, ici on vous propose pendant 75 minutes du massacre non stop dans le bayou, où chaque outil, comme Jason en son temps, est utilisé pour découper du pauvre quidam en morceau. Le film n'est hélas recommandable que pour cela.

05/20
_____________________________________________________

LES GARÇONS ET GUILLAUME, À TABLE! : Comédie vraiment atypique, et cela dès le départ. Tout le film repose sur le talent de Guillaume Gallienne, un talent de comédien indéniable, jouant ici deux personnages (celui de Guillaume et de sa mère). La narration est particulière, l'humour spécial, et c'est un peu déroutant. Sincèrement, il faut s'habituer, s'adapter pour en voir le bout, le film souffrant de certaines longueurs pour celles ou ceux peu habitués à ce style.

07/20
_____________________________________________________

LA FAMILLE BÉLIER : Gros carton en salles, "La famille Bélier" est le genre de comédie populaire s'articulant sur une belle histoire, un excellent casting et un humour distillé progressivement, l'aphasie de cette famille Bélier étant le leitmotiv de nombreux gags, dont François Damiens s'amuse en tant que patriarche un peu obsédé. la révélation est bien évidemment la jeune Louane, en tant que comédienne et chanteuse. Et même si l'originalité n'est pas le maître mot de cette comédie familiale, la bonne humeur dégagée, le message véhiculé et cette fin poignante en font un bon divertissement.

14.5/20
_____________________________________________________

LES REINES DU RING : Une comédie française enjouée, desservie par de très bonnes actrices (Berry, Baye, et l'excellente Corinne Masiero). Le sujet du film (le catch féminin) et les personnages (4 caissières du nord au tempérament bien trempé) fonctionne très bien : de bons gags, un bon rythme, une certaine fraîcheur communicative font de ce film un excellent divertissement.

15.5/20
_____________________________________________________

OUIJA : gros carton en salles, non mérité car ce film accumule les clichés inhérents au genre. C'est simple, en regardant "Ouija", on a tendance à se remémorer d'autres bons films d'horreur, tant les récupérations de scènes sont légion. On nous affuble ainsi des sempiternelles scènes, atteignant son apogée lors d'un passage dans la salle de bains, où tout ce qu'il ne faut pas faire en tant que réalisateur est torché sans la moindre once d'originalité, voire de suspens. Du coup, on flippe pas, on se lasse et on croise les doigts pour que ce ne soit pas le début d'une longue lignée de films opportunistes du même acabit.

03/20
_____________________________________________________

TAKEN 2 : on reprend exactement les mêmes et on recommence, tel semble être le leitmotiv "Taken 2".
Sauf qu'ici, les scènes d'action ont tendance à devenir illisibles, cassant l'effet impérial du premier, sur quoi on enchaîne avec certaines aberrations (comme la géolocalisation par effet de grenade). Le film en lui même n'apporte rien, si ce n'est le plaisir de retrouver ce bon vieux briscard de Liam Neeson.

08/20
_____________________________________________________

DUMB ET DUMBER DE : Une suite un poil opportuniste, car on retrouve quasiment les mêmes scènes remixées du premier. Néanmoins, les délires potaches de Jim Carrey et Jeff Daniels parviennent encore à nous étonner lors de quelques sketchs à la morale des plus douteuses (marque de fabrique des frères Farrelly). Une déception certes, mais quelques bons moments.

11/20
_____________________________________________________

THE REMAINING : Encore un film sur l'Apocalypse, mais encore une fois, un essai raté. La bande annonce était intéressante, mais le film en lui même tenait dans un sketch de "La quatrième dimension". Du coup, beaucoup de temps morts, d'incohérences. On est guère pris par le film, la faute à des personnages trop caricaturaux, des scènes trop cliché. "The Remaining" souffre du même syndrome que "Believers", sorti en 2007; à savoir une bonne idée mal exploitée à cause du format.

03/20
_____________________________________________________

FISTON : une très bonne surprise que cette petite comédie française, qui aurait pu donner dans la surenchère d'ego vu les deux comédiens embauchés pour les rôles principaux, à savoir Kev Adams et Franck Dubosc. Sachant que ces deux là sont parfois incontrôlables, on pouvait s'attendre à un film tête à claques, mais il n'en est rien. "Fiston" possède cette sensibilité, cet humour agréablement parsemé, ce ton léger en faisant un film à sourire, celui qu'on arrive pas à effacer, même une fois le film fini.

15/20
_____________________________________________________

WYRMWOOD : Tandis que "Mad Max - Fury Road" cartonne, son homologue zombiesque se frotte aussi d'une belle réputation, bouleversant un peu la qualité actuelle, largement en baisse ces derniers temps. Les ingrédients sont savamment dosés pour remplir le contrat : du WTF total avec ces guerriers post apocalyptiques, de la télékinésie via une bimbo absolument [SHOWING CHAPITEAU D'HONNEUR], des hectolitres de sang, de l'humour, etc...On retrouve la sauce australienne, sachant faire mouche à de nombreuses reprises. Dans ces conditions, pas étonnant qu'une suite et une série TV soient prévues pour bientôt.

15/20
_____________________________________________________

PROJECT ALMANAC : Il est difficile d'être novateur sur un sujet comme les voyages dans le temps, car la plupart du temps, le leitmotiv reste la correction d'une erreur, changeant le cours du temps. On s'amuse alors à voir comment les scénaristes vont redoubler d'ingéniosité pour nous proposer une lente progression d'une opportunité (changer le cours de sa vie pour la rendre meilleure) à comment faire pour limiter la casse. De très bons exemples comme "L'effet papillon", "TimeCrimes" ou encore "Stein Gates". "Project Almanac" reste plus léger, plus puéril dans sa démarche, s'adressant à un large public. Il n'en reste pas moins un film honnête, parfois touchant, et affublé de quelques répliques truculentes.

13/20
_____________________________________________________

THOR - LE MONDE DES TÉNÈBRES : Et une suite qui surclasse allègrement le premier épisode, une!! Même si Kenneth Branagh avait fait un travail honnête avec le premier, préparant le terrain pour notre super-héros, mais aussi pour les "Avengers", cette suite signée Adam Taylor dispose de sérieux atouts, comme des effets spéciaux ahurissants, un casting intact vis à vis du premier et aux petits oignons, des scènes dignes des meilleurs blockbusters, une fin totalement barrée, alliant humour et combats homériques, "le monde des ténèbres" dispose de sérieux atouts pour se classer sur le podium des adaptations abouties de Marvel. Peut-être une lueur d'espoir concernant le "Terminator Genisys" que va nous livrer Taylor d'ici quelques mois...

16/20

_____________________________________________________

CATACOMBES : En optant pour une approche caméra sur l'épaule, le réalisateur John Erick Dowdle nous propose une visite des catacombes de Paris des plus glauques. Si vous avez peur du noir, que vous êtes claustrophobe, ou avez peur du surnaturel, ce film vous est déconseillé. Les apparitions flippantes sont légions, dans un environnement qui n'est guère rassurant. Si le film commence à la base comme un "Indiana Jones", il va vite s'orienter vers "The Descent", pour finir comme "Blair Witch". D'ailleurs, la fin laisse un petit goût amer, car on aurait bien aimé savoir ce qu'il en est exactement (à l'image de l'affiche).

12/20
_____________________________________________________

MONSTRES ACADEMY : Une suite honnête, l'effet de surprise n'étant plus présent. Pixar oblige, l'animation et la réalisation sont au top, mais l'absence de personnage humain attachant, à l'image de la petite Bouh, laisse place ici à un grand classique américain : la bande de loosers qui va progressivement prendre du grade lors d'une compétition. Alors oui, en ce sens, certaines scènes sont hilarantes (les oursins), les trouvailles visuelles sont légion, mais il manque cette petite âme d'enfant. A noter les doublages réussis de la part de Djamel Debouzze et Malik Bentalha, sans oublier madame Catherine Deneuve.

13/20
_____________________________________________________

THE MARINE 4 - MOVING TARGET : film d'action sans saveur, cet énième volet du "Marine", où s'agite un membre de la WWF (Mike 'The Miz' Mizanin, rempilant pour la seconde fois dans le rôle) face à une légion de bad guys.
Cette fois, c'est une escorte de VIP, à savoir une charmante experte en informatique un brin rebelle (un grand classique). Afin de limiter le budget, l'ensemble se déroule en forêt, avec quand même quelques petites scènes urbaines (comme dans un commissariat).
Ça explose de partout, ça bourrine à mort, les dialogues sont risibles, bref c'est vraiment pas fin et ça se sent à l'écran : on a l'impression de regarder un Walker Texas Ranger en version longue, c'est dire.

05/20
_________________
Cogito Lycanthropus ergo sum Lycanthropus.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> CINEMA / L'oeil Sur La Bobine Toutes les heures sont au format GMT - 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com