DarkWolf Lair Index du Forum
DarkWolf Lair
L'antre du loup
 
DarkWolf Lair Index du ForumFAQRechercherS'enregistrerConnexion

:: [PC]ALIENS : COLONIAL MARINES ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> JEUX VIDEO
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
DarkWolf
Site Admin


Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 2869
Localisation: Geekland

MessagePosté le: Sam Oct 05, 2013 6:32 pm    Sujet du message: [PC]ALIENS : COLONIAL MARINES Répondre en citant



INTRIGUE : l'intrigue de ce FPS se situe juste après la fin d' "Aliens" de James Cameron. Une expédition composée de Marines va à la recherche du Sulaco et de ce qui reste de son équipage. Une fois sur place, les choses se compliquent car les xénomorphes ont envahi le vaisseau. Pire encore, nos Marines vont devoir retourner sur LV-426, planète où siège un étrange vaisseau d'où semble provenir l'invasion, pas loin d'une colonie de la Weyland, où toute forme de vie a été décimée...

GAMEPLAY : On reste dans le FPS ultra basique : moi vois (ou tente de voir), moi tue (sinon moi être tué). "Aliens : Colonial Marines" alterne entre les phases de stress (avec le fameux motion tracker qui vous signale une présence ennemie) et les phases de shoot contre des ennemis plus ou moins intelligents. L’originalité de ce titre est de vous proposer des ennemis humains, des mercenaires de la Weyland venus récupérer des échantillons de xénomorphes, avec pourquoi pas une reine mère en prime.
Face aux humains, on se retrouve à un clone de "Call Of Duty" dans l'espace. Vous serez rarement seul, avec toujours un équipier à vos côtés, ce qui en partie annihile toute tension.
Face aux aliens, on retrouve l'aspect flippant de la saga, avec ces créatures, des face huggers aux guerriers, qui déboulent de n'importe où, vous sautent dessus (avec du QTE pour se débarrasser de ces saloperies) ou vous prennent en sandwich.
Nouveauté bienvenue, mais hélas mal gérée, le titre tente une approche furtive, avec un niveau où vous retrouverez sans armes avec une belle gueule de porte bonheur à vos trousses. L'infiltration est purement anecdotique, il suffit de vite réagir, souder quelques portes et slalomer entre une nouvelle espèce aveugle, vous repérant au bruit.
Le titre propose une évolution basée sur l'expérience, avec des défis à réaliser (comme tuer deux ennemis d'un coup au fusil à pompes, en tuer 20 collés au plafond, etc...), des tags à collecter, des armes légendaires à récupérer, des enregistrements audio à écouter. Tout ce petit tralala vous permettra de passer au grade suivant, avec à la clé un point d'évolution par niveau passé, vous permettant d'améliorer votre armement de base. C'est plutôt nécessaire car vos armes de base ne sont pas vraiment précises, même avec l'iron sight.

RÉALISATION : il convient pour cette partie de revenir sur le développement chaotique de ce jeu vidéo exploitant une licence juteuse. Des contraintes liées aux délais, de la sous-traitance de la part de Gearbox, trop occupé à finir "Borderlands 2"...Le titre s'est fait démonté par la presse et le public, pour en faire une des plus grosses déceptions de 2013. Mais Gearbox n'a pas pour autant laissé le navire sombrer, et avec une salve de patchs allant jusqu'à 6 Go, on se retrouve quasiment avec un nouveau titre sous les yeux. Visuellement, on se retrouve avec des environnements travaillés, très fidèles au matériau de base (le Sulaco, LV426, Haldey's Hope, le vaisseau du Space Jockey), de jolis effets de lumières. Seules quelques textures sont encore très basiques, mais dans l'ensemble, le rendu est plus que correct, avec parfois certains moments où on s'arrête pour contempler (celui des égouts et ses puits de lumière). La bande son est fabuleuse, elle reprend les thèmes d' "Alien" et "Aliens" de façon admirable, prolongeant certaines scènes mythiques. De même pour les sons, des rafales du M41A, aux bips du motion tracker. Dommage que les doublages français soient cependant peu inspirés.

DURÉE DE VIE : Elle reste raisonnable, avec environ 12 heures de jeu, un mode multi facultatif, et l'envie de débloquer certains succès, voire de compléter certains défis. En l'état actuel du titre, il est fort probable qu'il fasse partie des titres pouvant facilement être rejoués.

INTÉRÊT : Testé à sa sortie, je l'aurai sans doute descendu comme bon nombre de personnes. Pour les fans comme moi du film originel (MON film culte), l'affront aurait pu être là. Mais voilà, avec ma politique de n'acheter les jeux qu'à partir d'un certain prix (ce qui laisse le temps aux patchs de corriger voire d'améliorer l'expérience), je ne peux juger que la version corrigée par Gearbox, et là, je suis tombé sous le charme, malgré ses nombreux défauts. Hormis le fait que d'autres titres comme "Alien Vs Predator" avaient su exploiter certains pans de la licence avec brio, je n'avais jamais retrouvé le feeling et l'ambiance propre à celle du film. "Aliens : Colonial Marines" est un prolongement direct du film (malgré certaines incohérences discutables), et bien évidemment du fan service, de belles références à "Alien", "Alien 3" et même "Prometheus". On pourra douter du fait de retrouver certains personnages mythiques, ce point étant vraiment facultatif. Mais le fait de vraiment pouvoir revêtir l'armure d'un Marine, marcher sur les pas de Ripley, de Newt, revivre des moments épiques en croisant la carcasse du Space Jockey, déambuler dans le Sulaco, faire face à la reine mère, oh putain, qu'est ce que c'est bon!!!
Il va s'en dire que ce ne sera pas le dernier jeu à exploiter l'univers d'Aliens. On espère juste que les prochains titres ne seront pas pris à la légère par des producteurs peu soucieux de la qualité, voulant sortir un titre à tout prix.

DLC : Un DLC prolonge la durée de vie du titre que quelques heures (entre 3 ou 4). Il s'agit de "Stasis Interrupted", soit 4 niveaux de jeu vous mettant dans la peau d'une femme colon sur le Legato, d'un autre membre d'équipage de ce vaisseau, d'un scientifique, et bien évidemment Hicks, cet addon permettant de savoir vraiment ce qui lui est arrivé avant LV426.
Ce DLC pue un peu l'opportunisme, car les environnements sont recyclés, aucune nouveauté majeure si ce n'est prolonger l'expérience et donner certaines explications. Franchement, tout ceci aurait pu être intégré dans le jeu de base, sous forme de niveau préquelle. Un investissement purement facultatif, durant les soldes par exemple.

16/20












_________________
Cogito Lycanthropus ergo sum Lycanthropus.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DarkWolf Lair Index du Forum -> JEUX VIDEO Toutes les heures sont au format GMT - 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com